XVe édition de la « Personnalité de l’année » France-Brésil - 1er décembre 2015

Monsieur le Président de la Chambre, cher Roland,

Madame la Directrice de la Chambre de Rio, chère Claudine,
Mesdames et messieurs,

Chers compatriotes, chers amis brésiliens,

Merci, Monsieur le Président de la CCFB, de m’avoir convié à cette XVe édition de la « Personnalité de l’année » France-Brésil et de me donner l’occasion de prendre la parole devant vous, qui faites vivre au quotidien la relation économique bilatérale.

Avant d’en venir à l’événement de ce soir, permettez-moi de souligner à quel point j’ai pu ressentir l’intensité de cette relation franco-brésilienne au cours de ces dernières semaines. L’actualité, hélas tragique, que nous avons vécue en France très récemment a suscité, ici au Brésil, auprès des autorités mais aussi et surtout auprès de la population, un formidable élan de solidarité, illustrant une fois de plus la communauté de valeurs qui unit nos deux pays et nos deux peuples.

Au niveau politique, la récente visite du Ministre des Affaires Etrangères à Brasilia a permis de relancer le dialogue au plus haut niveau et de témoigner d’une convergence de vue sur de nombreux dossiers internationaux. Au niveau commercial, la place éminente occupée par la France (5e investisseur en stock, 850 filiales employant quelques 500 000 Brésiliens) ne se dément pas, en dépit du ralentissement conjoncturel de l’activité. Le Brésil sait qu’il peut compter sur la France pour rebondir et retrouver le chemin de la croissance. Les projets d’investissements se poursuivent dont certains, particulièrement emblématiques de notre ambition commune, tel que le Supercalculateur de Bull-ATOS qui sera inauguré fin décembre non loin d’ici, à Petrópolis.

Enfin, la tenue, désormais proche, des Jeux Olympiques ici à Rio sera l’occasion d’illustrer la contribution du savoir-faire français à la réussite d’un événement qui permettra au Brésil, je le crois, de rappeler aux yeux du monde son formidable potentiel et d’impulser une dynamique de rebond.

Mesdames et messieurs,

Ces succès de la relation franco-brésilienne doivent beaucoup à la mobilisation de l’ensemble des acteurs de l’ « équipe de France » et notamment la Chambre de Commerce qui nous fait l’honneur de nous accueillir ce soir.

Comme j’ai eu l’occasion de le rappeler à l’occasion du Prix de l’Innovation organisé à Sao Paulo, la contribution de la CCFB à la relation bilatérale est immense. Par sa légitimité, d’abord : après 115 ans d’existence, la CCFB est une institution incontournable ; par la densité de son activité ensuite, que j’ai eu l’occasion d’entrevoir depuis ma prise de fonction au Brésil ; par le dynamisme de ses initiatives, enfin, qui lui permet de mettre régulièrement à l’honneur, comme ce soir, les personnalités éminentes et les entreprises qui contribuent à faire vivre la dynamique de la relation bilatérale.

Mesdames et Messieurs,

Alors que le prix de la personnalité de l’année 2015 n’a pas encore été officiellement remis, je m’abstiendrai de revenir en détail sur son lauréat à qui je tiens, cependant, à adresser par avance mes plus chaleureuses félicitations.

Permettez-moi simplement de souligner combien il me paraît important, dans le contexte actuel, de récompenser un chef d’entreprise comme personnalité franco-brésilienne de l’année et singulièrement celui d’une ETI dont le développement au Brésil a été aussi fulgurant que brillant. En effet, toute crise économique profonde, comme celle que traverse actuellement le Brésil, suscite des interrogations, des doutes, fort légitimes. Si certains choisissent ou sont contraints de revoir à la baisse leurs prévisions, leur développement, d’autres parviennent à déceler des opportunités d’investissement et d’expansion. Le message que je souhaite porter auprès des entreprises françaises est simple : le Brésil reste une terre riche d’opportunités, illustrée par d’innombrables « success stories » dont chacun d’entre vous êtes les témoins et les acteurs.

Mesdames Messieurs,

Je vous remercie pour votre attention.

Je me permets de réaffirmer le plaisir que j’éprouve à être parmi vous et je souhaite que les exemples de réussites dont nous sommes des témoins privilégiés ce soir inspirent chacun d’entre nous pour l’année qui s’annonce, au service de la relation franco-brésilienne.

Vive le Brésil, vive la France et vive l’amitié franco-brésilienne !

publié le 01/03/2016

haut de la page