Voyager dans l’UE avec un animal de compagnie

Les personnes qui désirent se rendre, depuis le Brésil, dans un pays de l’Union Européenne accompagnées de leur animal domestique, doivent remplir un certain nombre de formalités.

1 - Il n’est pas possible de voyager avec plus de 5 animaux domestiques.

2 - Ne sont considérés comme ‘animal domestique’ que les animaux suivants (attention à la réglementation particulière sur les chiens d’attaque et animaux protégés par la Convention de Washington) :

- les chiens, les chats, les furets ;
- les reptiles ;
- les amphibiens ;
- les invertébrés (sauf abeilles et crustacés) ;
- les rongeurs et lapins domestiques ;
- les poissons d’ornement ;
- toute espèce d’oiseaux (à l’exception des volailles).

3- Concernant les chiens, chats et furets, l’animal devra :

- Avoir un Microchip implanté ET

- Avoir été vacciné contre la rage (après l’implantation du Microchip) et être à jour de ses rappels ET

- Avoir subi un test de sérologie anti rabique (titrage sérique) au minimum 30 jours après sa vaccination et 90 jours avant le voyage vers l’UE (donc il ne peut s’écouler moins de 120 jours entre la vaccination et le voyage) dont le résultat doit être supérieur ou égal à 0,5 UI/mlitre ET

- Avoir obtenu un CZI (Certificat Zoologique International) auprès des services vétérinaires brésiliens de l’aéroport de départ. Ce certificat doit être sollicité environ 10 jours avant le départ et sera délivré sur présentation :

- de la preuve d’implantation du Microchip ET
- de la preuve de la vaccination et des rappels éventuels ET
- du titrage sérique

IMPORTANT : Au Brésil, le seul laboratoire habilité à effectuer le titrage sérique est :

Laboratório de Zoonoses e Doenças Transmitidas por Vetores / CCZ
Setor de Diagnóstico de Raiva
Rua Santa Eulália, 86 Santana/ São Paulo – SP - CEP : 02031-020

Rappel important

L’importation de certains chiens d’attaque est interdite en France. Il s’agit des chiens de première catégorie non-inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère chargé de l’agriculture et appartenant aux races suivantes : Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier (pit-bulls), Mastiff (boerbull) et Tosa.

Des conditions et des restrictions particulières sont applicables aux animaux des espèces protégées, notamment certains oiseaux et reptiles, au titre de la Convention de Washington - Convention sur le commerce International des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Pour cela, se rapprocher des services de l’IBAMA afin d’obtenir un certificat CITES qui sera exigé en cas de contrôle à l’arrivée en France.

Enfin, des conditions spécifiques existent pour l’introduction de ces animaux dans les autres États membres de l’Union européenne.

Il convient alors de se rapprocher de l’Ambassade de ces pays dans le pays tiers de résidence.

publié le 16/06/2016

haut de la page