Voyager avec ses médicaments

A l’arrivée en France et au Brésil, les quantités de médicaments transportées par le voyageur ne doivent pas excéder l’usage personnel - que ce soit le sien propre ou celui d’un tiers – pour éviter de faire ainsi présumer d’un éventuel usage commercial ou industriel du produit.

Du Brésil vers la France

En provenance d’un pays non membre de l’Espace Schengen tel que le Brésil, les règles s’appliquant au transport de médicaments par des particuliers sont les suivantes :

- Médicament non stupéfiant et non psychotrope

La quantité transportée doit correspondre à la durée du traitement prévue sur l’ordonnance ou, à défaut, à trois mois de traitement.

Justificatif à présenter à la douane : l’ordonnance du médecin n’est pas obligatoire, sauf si la durée de traitement dépasse trois mois.

Médicament stupéfiant ou psychotrope (listes officielles : stupéfiants, psychotropes)

La quantité transportée doit correspondre à la durée du traitement.

Justificatif à présenter à la douane : l’ordonnance du médecin est obligatoire.

En savoir plus :

- Site de la douane française

- Site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé

De la France vers le Brésil

Médicament non stupéfiant et non psychotrope

La quantité transportée doit être compatible avec la durée de séjour et de traitement du voyageur.

Justificatif à présenter à la douane : la présentation de l’ordonnance du médecin peut être exigée par la douane brésilienne en cas de doute sur le caractère personnel de l’usage des médicaments ou s’ils sont à destination de l’usage personnel d’un tiers.

Médicament stupéfiant ou psychotrope

La quantité transportée doit être compatible avec la durée de séjour et de traitement du voyageur.

Justificatif à présenter à la douane : l’original de l’ordonnance du médecin est le seul document requis par les autorités brésiliennes. Ainsi, depuis le 1er août 2015, l’Agence nationale de sécurité de médicament (ANSM) a-t-elle cessé de délivrer automatiquement une attestation de transport de ces produits pour le Brésil.

En savoir plus : Site de l’International Narcotics Control Board – Fiche Brésil

publié le 29/08/2016

haut de la page