Visite de l’Ambassadeur de France au complexe naval des sous-marins d’Itaguaí

L’Ambassadeur de France au Brésil, M. Laurent Bili, accompagné du Consul général adjoint, M. Jean François Laborie, de l’attaché de défense, le capitaine de vaisseau Yannick Rest et des coopérants de la direction générale de l’armement et de la Marine nationale française, ont visité le 28 janvier le Complexe Naval du Programme de Développement des Sous-marins (PROSUB) à Itaguaí, Rio de Janeiro.

JPEG

PROSUB, programme de grande importance de la Marine brésilienne a été mis en place en 2008, issu d’un accord stratégique conclu entre les gouvernements du Brésil et de la France. Il constitue le plus grand programme de coopération bilatérale entre les deux ministères de la défense.

Il s’agit d’un programme très structurant pour la marine et l’économie brésiliennes qui comprend non seulement la conception des sous-marins brésiliens mais principalement sa base navale et le chantier naval pour sa maintenance sur le site d’Itaguaí.

Un de ses aspects les plus importants concerne l’évolution technologique que le Brésil connaîtra en fonction du transfert de technologie, assurant au pays la capacité à projeter, construire, opérer et maintenir ses propres sous-marins.

Lors de cette visite, l’Ambassadeur a été reçu par le Coordinateur général du Programme de Développement des Sous-marins à Propulsion Nucléaire (COGESN), l’amiral-d’escadre Gilberto Max Roffé Hirschfeld.
JPEG

Pendant la visite, la délégation a participé à une conférence sur le PROSUB et a fait le tour des intallations du complexe. Elle a aussi connu le bâtiment principal de l’Unité de Fabrication des Structures Métalliques (UFEM) et les travaux des chantiers navals et de la Base navale (EBN), où fonctionneront les Chantiers de Construction et Maintien des sous-marins, la Base Navale et le Complexe Radiologique consacré au SNBR. La délégation a ainsi pu apprécier l’avancement de la construction des sous-marins conventionnels.

JPEG

La base navale comprendra également les futurs bâtiments de commandement de la force des sous-marins (FORS) et le centre d’instruction et d’entraînement des équipages des SBR.

La France et le Brésil ont noué un partenariat pour la réalisation du programme PROSUB, qui couvre les quatre sous-marins conventionnels SBR et leurs lots de torpilles, la base navale et le chantier naval d’Itaguaí, ainsi que la conception et la réalisation de la partie non-nucléaire du futur sous-marin à propulsion nucléaire brésilien (SNBR, sachant que la conception de la chaufferie est de responsabilité brésilienne).

Pour conduire ce programme, l’industriel français du domaine naval DCNS et le brésilien Odebrecht ont créé une structure de pilotage commune, le Consórcio Baía de Sepetiba (CBS), ainsi qu’une filiale conjointe, Itaguaí Construções Navais (ICN), responsable de l’assemblage et de l’intégration des sous-marins sur le site d’Itaguaí.

publié le 17/02/2016

haut de la page