Une célébration du 14 juillet à Brasilia marquée par l’attentat de Nice

PNG

C’est au moment de l’arrivée des invités à l’Ambassade de France pour la traditionnelle réception du 14 juillet que l’Ambassadeur a eu connaissance des tragiques évènement de Nice. A sa demande, les centaines d’invités ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat

Dans son discours, l’Ambassadeur Laurent Bili avait déjà prévu de rappeler les attentats de novembre 2015. Ses propos ont donc pris pour chacun une résonnance particulière avec l’attentat de Nice et sont plus que jamais d’actualité. L’Ambassadeur a ainsi déclaré :

« Permettez-moi de remercier les autorités brésiliennes et le peuple brésilien pour la vague de solidarité que nous avons vu traverser le Brésil de Porto Alegre à Belem de Para au moment des lâches attentats qui ont ensanglanté Paris. Ici même, à Brasilia, les principaux bâtiments publics ont arboré les couleurs de la France et l’école de samba Vai Vai a même rendu hommage à la France lors du carnaval de São Paulo.

Malgré cette épreuve, notre République se veut plus forte et plus unie que jamais. Elle sait que c’est en faisant vivre pleinement ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qu’elle pourra vaincre les idéologies de haine.

La France est fière d’être un pays ouvert sur le monde. Elle est fière de la diversité des origines de ses enfants qui lui font honneur dans tous les segments de la société française ».

Les drapeaux de l’Ambassade de France à Brasilia sont mis en berne et le resteront pour les trois jours (16-18-18 juillet) de deuil national décrété en France par le Président de la République.

Ce matin, vendredi 15 juillet, l’Ambassadeur a encore déclaré : « Je tiens à remercier du fond du cœur les nombreux messages de condoléances et de solidarité reçus par l’Ambassade de France que ce soit de la part du gouvernement brésilien ou de citoyens brésiliens choqués comme nous par l’acte de barbarie commis à Nice. Ces messages montrent la profonde amitié qui lie les peuples français et brésilien, amitié qui se fonde sur les valeurs partagés de liberté, d’égalité, de fraternité et de rejet de la haine et de l’intolérance. Enfin, je souhaite un prompt rétablissement aux deux citoyens brésiliens blessés à Nice hier soir ».

Les familles brésiliennes ou françaises du Brésil qui seraient sans nouvelles de proches se trouvant à Nice peuvent contacter, depuis le Brésil, la cellule d’aide aux victimes du Quai d’Orsay au +33 1 43 17 56 46.

Plus d’information :

- Déclaration du Président de la République au sujet de l’attentat de Nice

- Discours de l’Ambassadeur Bili lors de la réceptions du 14 juillet 2016

- Site de l’Ambassade du Brésil à Paris

publié le 15/07/2016

haut de la page