La France aux côté du Centre Interarmées des Opérations de Paix du Brésil

Le vendredi 15 janvier 2016, le Centre Interarmées des Opérations de Paix du Brésil (CCOPAB) a changé de commandant. Après deux années à la tête de cette unité dédiée à la formation pour les opérations de maintien de la paix (OMP), le colonel de cavalerie Ricardo Vendramin a cédé sa place au colonel de cavalerie Augusto Ramires en présence de différentes autorités civiles et militaires.

Le capitaine de vaisseau Yannick Rest, attaché de défense de l’Ambassade, a tenu à être présent pour marquer les liens entre la France et le Brésil, dans le domaine des opérations de maintien de la paix. Militaires français et brésiliens servent ainsi régulièrement côte à côte dans ce type de mission, comme au Sahara occidental, en Côte d’Ivoire ou encore en République Centre Africaine. Un officier français, le lieutenant-colonel Géry Mangez, est détaché par la Direction de Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD) du Quai d’Orsay au CCOPAB depuis 2013, comme conseiller militaire et cadre instructeur. Des cours de français sont également dispensés au CCOPAB par le biais d’un formateur spécifique. Les Casques bleus opèrent régulièrement dans des pays où une partie de la population est francophone (Afrique sub-saharienne, Haïti) et la maîtrise de notre langue est donc un atout pour les officiers et soldats brésiliens.

Le CCOPAB est situé sur le quartier de Deodoro à 40 km au nord de Rio de Janeiro et a été créé dans sa forme actuelle en 2010. Sa mission principale est de soutenir la préparation des militaires, policiers et civils brésiliens, dans le cadre de leur engagement dans des missions de paix et des missions humanitaires de déminage. Ce centre d’excellence qui rayonne dans toute l’Amérique latine est directement subordonné au Ministère de la Défense brésilien.

JPEG

L’attaché de Défense a profité de sa présence au CCOPAB pour décorer deux officiers de l’armée de Terre brésilienne de la médaille de la défense nationale : le colonel Ricardo Vendramin et le commandant Flavio Henrique, en raison de leur action particulière en faveur de la coopération franco-brésilienne.

JPEG

En savoir plus sur :
-  Le CCOPAB :http://www.ccopab.eb.mil.br/
-  La DCSD : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/defense-et-securite/cooperation-de-securite-et-de-defense/la-direction-de-la-cooperation-de/

publié le 15/02/2016

haut de la page