L’APPEL DE PARIS / PARIS PLEDGE FOR ACTION

Paris, le 16 décembre 2015 – À Paris la semaine dernière, lors de la COP 21, les gouvernements de la planète se sont unis pour agir face aux changements climatiques en adoptant l’Accord de Paris, premier accord universel et juridiquement contraignant sur le climat qui favorisera la transformation de la croissance et du développement au niveau mondial pour ouvrir la voie à un avenir sobre en carbone, stable et durable.

Aujourd’hui, de grandes villes, régions, entreprises et investisseurs du monde entier, représentant 150 millions de personnes et 11.000 milliards de dollars des États-Unis, ont promis de contribuer rapidement et efficacement à mettre en œuvre l’Accord de Paris et à accélérer les transformations nécessaires pour faire face au défi des changements climatiques.

L’Appel de Paris www.parispledgeforaction.org invite à agir à l’appui de l’Accord de Paris en rassemblant sur une échelle sans précédent un grand nombre d’acteurs autour d’une même déclaration collective :

« Nous saluons l’adoption d’un nouvel accord universel sur le climat lors de la COP 21 à Paris, étape essentielle de la résolution du problème des changements climatiques. Nous nous engageons à soutenir toute action en vue de faire en sorte que le niveau d’ambition énoncé par cet accord soit respecté voire dépassé. »

Cet engagement démontre avec évidence que le message des négociations a été clairement perçu et que de grandes villes, des régions, des entreprises, des investisseurs et d’autres acteurs non étatiques sont aujourd’hui prêts à se tenir aux côtés des gouvernements et désireux de le faire afin de mettre en œuvre les termes de l’accord. Il constitue pour nous la meilleure occasion de limiter l’élévation de la température mondiale à moins de 2° Celsius et de relever l’ambition de cet accord avant même qu’il n’entre en vigueur en 2020.

L’Appel de Paris a d’ores et déjà été signé par plus 850 organisations, près de 400 entreprises, 120 investisseurs et 150 villes et régions représentant 150 millions de personnes et 11.000 milliards de dollars des États-Unis.

La liste des premiers signataires comprend des entreprises comme Acciona, Allianz, Kellogg’s, le groupe Tata, Unilever., des investisseurs comme Lloyd’s et Aviva, des métropoles comme New York, Hong Kong, Rio de Janeiro et Mexico et des régions comme l’État de Cross River (Nigéria), l’Écosse (Royaume-Uni), Chiapas (Mexique) et la Californie (États-Unis).

Le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, et Président de la COP21 a déclaré : "le leadership des acteurs non-étatiques a été essentiel pour le succès de la COP21 et pour mener nos sociétés sur le chemin de la transition vers une économie résiliente, faiblement émettrice en gaz à effet de serre, et résilient face aux changement climatique. Le monde entier a besoin de leur soutien face aux défis du changement climatique et du développement durale. C’est pour cela que j’encourage vivement toutes les organisations à agir de façon audacieuse et à prendre des engagements ambitieux, à la fois de façon individuelle, mais aussi collective (en s’enregistrant sur le portail NAZCA). Je souhaite surtout qu’un maximum d’organisations adhèrent et rejoignent l’Appel de Paris pour s’assurer que les engagements pris à Paris par les gouvernements soient accomplis voire même dépassés lors de leur mise en oeuvre."

Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention climat a dit : "La COP21 a été une pierre angulaire, et pas seulement en ce qui concerne l’Accord de Paris adopté par les gouvernements samedi dernier. L’extraordinaire mobilisation avant et pendant la conférence des Nations unies, par les villes, les provinces, les régions, les entreprises et les citoyens en était une de ses caractéristiques principales. L’Appel de Paris prend en compte cet élan, en s’ajoutant à l’effort des Etats d’élévation de leur ambition vers 2020 et après. Nous assistons ici à la construction d’un soutien encore plus massif des acteurs non-étatiques qui s’alignent de façon déterminée avec les politiques nationales, comme cela n’a jamais été fait auparavant."

Lancé à l’initiative de la présidence française de la COP 21, l’Appel de Paris rassemble pour la première fois dans un même cadre un vaste ensemble d’entités déjà engagées en faveur de l’atténuation rapide des émissions et de l’adaptation aux incidences des changements climatiques. Ces acteurs non étatiques sont notamment les participants au mémorandum d’entente Under 2 MOU, à l’Engagement de la Maison-Blanche en faveur de l’action climatique, à l’Engagement de Montréal sur le carbone, aux Principes pour une assurance durable (PSI), aux initiatives « La route vers Paris » de la coalition We Mean Business, à la Déclaration de l’Hôtel de ville de Paris, à l’ICLEI et à de nombreuses autres initiatives. L’Appel est ouvert à la signature d’autres participants et sera diffusé dans le monde entier. Tous les acteurs non étatiques sont invités à se joindre à cet appel à agir à l’appui de l’Accord de Paris.

publié le 05/02/2016

haut de la page