Déclararions du porte-parole du Ministére des Affaires Etrangères et Européennes du 7 décembre.

1 - SOMMET DE COPENHAGUE / ENGAGEMENT DE L’INDE

’’La France salue l’annonce faite par l’Inde de réduire d’ici à 2020 l’intensité en carbone de son économie de 20 à 25pour cent par rapport à 2005.

Le changement climatique est un défi mondial, qui nécessite une réponse globale, immédiate et guidée par des principes de justice et d’équité.

C’est cette réponse qui est en jeu au Sommet de Copenhague et la décision annoncée par l’Inde est un signal important au moment où débutent travaux et négociations .

Cet engagement est d’autant plus encourageant que pèsent sur l’Inde des contraintes spécifiques liées à son développement alors qu’elle a engagé une lutte déterminée contre la pauvreté.

Dans ces conditions, il est essentiel que le Sommet de Copenhague débouche sur un accord qui fonde un nouveau modèle de développement durable.

La France réaffirme sa détermination à travailler avec l’Inde et l’ensemble de ses partenaires à l’élaboration d’un accord ambitieux, juste et équilibré à Copenhague, sur la base de l’accord franco-brésilien.’’


2 - SOMMET DE COPENHAGUE / AMBASSADE DE FRANCE

’’Le mardi 8 décembre à 17h00, les façades de l’Ambassade de France, de l’Agence Européenne pour l’Environnement, de l’Académie Royale Danoise des Beaux-Arts et Kunsthal Charlottenborg. accueilleront à Copenhague un spectacle de son et lumière pour l’ouverture de l’exposition photographique Le climat change/l’histoire des gens (Climate change(s) people’s stories).

Pendant toute la durée de la 15e conférence sur le climat, de grandes images porteuses d’un message d’engagement s’afficheront sur les façades de l’Ambassade de France, de l’Académie des Beaux-Arts et de l’Agence européenne pour l’Environnement. L’exposition photos du Collectif Argos complètera cette initiative mise en place grâce au soutien technique et financier de l’ADEME (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer.

Enfin, l’Ambassade de France au Danemark devient une de nos premières ambassades vertes en économisant 15pour cent de consommation électrique de 2008 à 2012 contribuant ainsi à économiser l’équivalent de 10 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone.’’

publié le 07/12/2009

haut de la page