Colloque franco-brésilien de météorologie

Remerciements à M. Alaor Dall’Antonia Jr, Coordinateur Général des applications météorologiques de l’Institut National de Météorologie (INMET), ainsi qu’à tous les autres participants brésiliens du colloque.  

Remerciements à M. Michel Pousse, Directeur général de Météo France International et Vice-Président de Prometeo ainsi qu’à tous les membres de Prometeo présents aujourd’hui. 

Remerciements à Business France, pour le soutien au développement international des entreprises et au renforcement de l’attractivité du territoire.

(Considérations générales sur les liens entre la France et le pays hôte.)

Cette année est une année particulière pour la France et la météorologie avec la COP 21 qui se réunira à Paris en décembre 2015. Un évènement qui réunit toute la profession.

Les services météos apportent une immense contribution à la sécurité et au bien-être de la société. L’Amérique du sud, comme d’autres zones dans le monde, est, en effet, extrêmement vulnérable aux impacts des conditions météorologiques (typhons, inondations, sécheresses, mouvements de terrain, feux de forêts ou encore fumées toxiques) et a besoin de cette science pour mieux les appréhender.

L’étude des phénomènes atmosphériques nécessite des technologies de pointe dont la France est un des leaders mondiaux. La compétence de Météo France (MF) est reconnue dans le monde entier, aussi bien au niveau scientifique que pour la qualité des services qu’elle propose.

Afin de satisfaire les demandes de Météo France, les professionnels français ont eu l’idée originale de se regrouper en association afin de pouvoir présenter une offre complète d’équipements et de technologie au service de la météo française et
étrangère.

C’est dans le cadre d’une convention signée entre Prométéo et Business France que la France organise depuis près de 15 ans des évènements comme celui-ci.

En 2013, M. Moura, Président de l’INMET, nous a fait l’honneur de venir en France afin de rencontrer à Toulouse et à Paris, Météo France et les entreprises du secteur.

Comme suite à ce séjour en France, il nous a paru important de venir au Brésil afin de mieux comprendre le marché brésilien et rencontrer tous les acteurs du secteur.

L’Amérique Latine, et notamment le Brésil, ont particulièrement attirés l’attention des professionnels français puisqu’un colloque régional de ce type avait précédemment eu lieu en Argentine en 2009 avec un participant brésilien de l’INMET. 

Ce colloque, exemple de coopération entre la France et le Brésil, qui donne la belle part à l’innovation, a pour but de créer une synergie entre ces deux pays. Il se prolongera à Rio de Janeiro, où d’autres acteurs clés du secteur météorologique brésilien nous ferons l’honneur de leur présence.

publié le 11/12/2015

haut de la page