« Cine Le Corbusier fermé. Ouverture de la saison 2017 le mercredi 8 février »

8 février, 19h00 - Projection de l’opéra « GIANNI SCHICCHI »

JPEG

Compositeur : Giacomo Puccini (1858-1924)
Maestro : Grant Gershon
Direction : Woody Allen e Kathleen Smith Belcher
Orchestre : Orquestra e Coro da Opera de Los Angeles
Durée : 1 ato – 50min
Avec : Plácido Domingo, Arturo Chacón-Cruz, Andriana Chuchman e
Meredith Arwady.

En 1299, à Florence, le riche Buoso Donati vient de mourir en léguant tous ses biens aux moines. Furieux, ses héritiers acceptent les services de Gianni Schicchi qui leur propose un stratagème destiné à substituer un autre testament à celui qui les dépossède. Prêts à tout pour s’enrichir, les crédules héritiers seront finalement dupés par le rusé Schicchi qui détournera à son profit l’essentiel de l’héritage.

15 février, 19h00 - « Nem o céu, nem a terra « 

JPEG

(France / Belgique – 2015) de Clément Cogitore

Drame. 1h40min.

Avec : Jérémie Renier, Kévin Azaïs e Swann Arlaud.

Synopsis : Afghanistan 2014. A l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Une nuit, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

Sur le réalisateur : Clément Cogitore fait partie de la nouvelle génération talenteuse du cinéma français.

Sa formation à l’école d’arts Le Fresnoy a influencé sa façon de concevoir de façon ‘’plastique’’ l’image avant d’établir quelconque narration. « Ni le ciel, ni la terre » est son premier long-métrage, il a été sélectionné à la Semaine de la critique au Festival de Cannes 2015 , et a notamment gagné en 2016 le prix du Meilleur film français, décerné par le Syndicat Français de la critique de cinéma.

22 février 19h00 - Projection de l’opéra « La Traviata »

JPEG

Compositeur : Guiseppe Verdi (1813-1901)

Maestro : Pablo Heras-Casado

Direction : Rolando Villazon

Orchestre : Balthasar Neumann Ensemble

Durée : 3 actes, 2h30

Avec : Olga Peretyatko, Atalla Ayan e imone Piazzola

Synopsis : Lors d’un bal, Alfredo Germont rencontre la courtisane Violetta. Le coup de foudre réciproque ne semble déboucher sur rien de concret, mais le trouble s’installe chez Violetta. Quelques mois plus tard, Violetta et Alfredo s’aiment dans une villa des environs de Paris. Bientôt, le père d’Alfredo demande à la jeune femme de se sacrifier, sans rien dire à son fils, pour l’avenir de leur famille. Ce dernier croit à la trahison de son amie. Lors d’une rencontre dans une salle de jeux, Alfredo l’injurie. Le jour du carnaval, Violetta reçoit la visite d’Alfredo. Son père lui ayant tout avoué, il vient se réconcilier et se faire pardonner. Mais la maladie a fait son oeuvre, Violetta meurt dans ses bras.

Entrée libre

Film sous-titré en portugais

Cine Le Corbusier
Ambassade de France
S.E.S Av. das Nações
Quadra 801 Lote 04 - Brasília – DF
Tel : 3222 3879

publié le 28/12/2016

haut de la page