Alain Michard

JPEG - 232.3 ko
Alain Michard, Promenades Blanches@KoenCobbaert

PRÉSENTATION DU SPECTACLE « PROMENADES BLANCHES »

Création in situ à Sao Paulo.
Promenades blanches est une performance in situ, composée à partir de la matière même d’une ville. C’est une promenade sensible, qui donne de la ville le spectacle de son quotidien. Par la grâce de la marche et la force d’un dispositif très simple, cette proposition fait de chaque objet, de chaque forme, chaque couleur et chaque son une émotion esthétique. Les Promenades blanches ouvrent un imaginaire puissant, tout en démultipliant les perceptions sensorielles. C’est une expérience intime, qui s’inscrit dans la relation du guide au guidé, et dans un mouvement collectif. Situé au cœur même de la promenade, le public des Promenades blanches en est l’acteur, en représentation tandis que la ville se fait œuvre.

Les Promenades blanches au Brésil seront créées en mars 2017 par Alain Michard et l’artiste brésilienne Elisabete Finger, en collaboration avec des étudiants de la PUC Sao Paulo.

En novembre 2016, une résidence de création aura lieu à Sao Paulo, en partenariat avec la Pontificia Universidade Catolica de Sao Paulo (PUC). Ce séjour sera aussi l’occasion d’une conférence interactive à la PUC "Corps sensible, représentation et imaginaire dans l’architecture".

FICHE TECHNIQUE :

Pièce in situ pour 25 spectateurs-promeneurs
Une collaboration d’Alain Michard et Mathias Poisson
Depuis 2006 

Distribution 
Conception et interprétation : Alain Michard et Mathias Poisson + chorégraphe invité
Créé pour la première fois à Bordeaux en 2006, en coproduction LOUMA / TNT Bordeaux 
Partenaires : LOUMA, SESC, PUC, Núcleo corpo rastreado,
Avec le soutien de l’Institut français et de la Région Bretagne dans le cadre de leur convention
LOUMA est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Bretagne, la Région Bretagne, la Ville de Rennes.

JPEG

JPEG - 74.7 ko
Alain Michard, Promenades Blanches@Junya Suzuki

BIOGRAPHIE D’ALAIN MICHARD

Alain Michard est né en 1963, il vit à Rennes (France).
Alain Michard est chorégraphe et artiste visuel. À partir de la danse, sa « base historique », il mène parallèlement plusieurs projets artistiques, se saisissant tour à tour de différents médiums (musique, film, photographie, texte).
Alain Michard s’associe à d’autres artistes pour des collaborations. Il propose à des amateurs et à des habitants de participer à ses créations.
Ses pièces et réalisations sont traversées par la thématique du voyage et de l’errance, de la recherche d’une communauté : BING d’après Beckett, Parkinson (2007-2013). Certaines sont conçues pour l’espace public, travaillant la perception, l’imaginaire des villes et des paysages : Promenades blanches (2006-2016), Se fondre (2012), Caravane, etc.
L’autre axe majeur de son travail se construit autour des notions d’histoire collective de l’art, de mémoire vivante et de document : École ouverte, J’ai tout donné, Mon Histoire avec la danse, La carpe et le lapin, etc.
Ses films vont du documentaire à la fiction, certains basés sur sa relation avec la danse (Ascension, Carton, Encore chaud, Journal d’En danseuse, etc.). Dernièrement, il a réalisé deux fictions : ON AIR en 2010 et Clandestine (long-métrage) en 2014.

Alain Michard accompagne et produit d’autres artistes (Theo Kooijman, Laurent Pichaud, Mickaël Phelippeau, Alice Gautier, etc.) dans le cadre de la direction artistique de festivals, de résidences et d’événements ponctuels, comme À domicile à Guissény (2007-2009).
Cette activité de producteur l’amène à accompagner dans leurs parcours des jeunes artistes. Il donne une large place à la transmission, dans une conception de la pédagogie à la fois intégrée et articulée au projet artistique, ouverte aux artistes, aux étudiants, et aux non-professionnels

+ d’infos

- www.alainmichard.org

- www.human-playground.com

- www.dare-dare.org

- www.lesateliersjeanbrillant.com

publié le 22/09/2016

haut de la page